Lire les messages des associations suisses de France







01 septembre 2016

Bons souvenirs de Berne !


Début août à Berne, nous avons fêté magnifiquement les 100 ans de l’OSE autour du thème « La Suisse dans le monde » ; Le monde entier y était représenté… Impressionnant !

762'000 Suisses vivent aujourd’hui hors des frontières helvétiques. En France, nous avons dépassé en juillet le cap des 200'000 immatriculations… Il n’a jamais été aussi aisé de se déplacer, de communiquer, du tunnel du Gothard en passant par internet, le monde entier nous est devenu, en principe, accessible rapidement. Et pourtant… à notre petite échelle personnelle et quotidienne, les obstacles paraissent encore parfois difficiles à surmonter (relations avec les jeunes, renouvellement des clubs, vote électronique, etc…) alors ne nous décourageons pas et nous réussirons !

Le CSE (Conseil des Suisses de l’Etranger) s’est réuni en marge de ces festivités et a eu le privilège de siéger au Palais Fédéral dans la superbe salle réservée habituellement au Conseil National. Vous trouverez sur le site UASF un résumé de ces travaux et quelques photos (voir adresse ci-dessous).

Il a été beaucoup question des jeunes, qui dorénavant disposeront de 3 sièges au CSE. Comment les contacter, comment les intéresser, les amener à collaborer avec nous ? Une première réponse s’est déjà esquissée par la création du Parlement des Jeunes Suisses de l’Etranger qui a fêté son premier anniversaire à Berne. Pour ce qui concerne la France, un projet pilote va être mis en œuvre dès la rentrée universitaire sur la région de Bordeaux. Mais j’engage d’ores et déjà chacun d’entre nous à se tourner vers les jeunes (entre 15 et 35 ans !) de sa connaissance pour les encourager à s’intéresser à l’action de ce jeune Parlement (informations disponibles sur le site UASF). La politique exemplaire de l’Italie à cet égard est notre plus grand encouragement pour y croire et agir dès maintenant !

Toutefois, la grande affaire de cette année 2016 a été, et est, la préparation des élections des délégués au CSE (qui auront lieu pour la France au congrès UASF de Vichy, le 29 avril 2017). Un groupe de travail, dont je fais partie, a été mis en place en juillet dernier pour étudier de manière approfondie la question de la représentativité du CSE et faire des propositions concrètes. A ce jour, deux recommandations ont été présentées au CSE et votées lors de la séance du 5.8.2016 à Berne (présentation des candidats dans la Revue Suisse et organisation des élections sous la responsabilité - confirmée - des associations faîtières, quand elles existent). En revanche, en absence d’accord sur la question de l’ouverture de la base électorale, le CSE a décidé, pour les élections de 2017, de laisser à chaque délégation le choix d’élargir ou non cette base. Ce qui signifie qu’en France, pour des raisons statutaires et d’organisation, l’UASF, responsable de l’élection des 12 délégués dans notre pays, conservera encore, pour 2017, la procédure en vigueur à ce jour.

Si vous désirez présenter votre candidature, elle sera la bienvenue ! Pour tout renseignement sur les conditions à remplir pour être candidat, sur le cahier des charges d’un délégué, n’hésitez pas à consulter notre site ou à me contacter directement par mail ou par téléphone.

En souhaitant à tous une bonne rentrée, je reste à votre disposition pour répondre à vos éventuelles questions. Cordialement,

Françoise Millet-Leroux, Présidente de l’UASF
www.uasfrance.org





Mentions légales | Conception & graphisme : Christophe Meier | Développement : Hugo Scott